Une photo, une histoire

La solitude est un mal fréquent chez les séniors ; un mal impalpable mais profond
qui enlève le goût de vivre, creuse les rides et gomme les sourires…
Pour y faire face, je vous propose un remède imparable à base de partage, d’images et de mots ;
un remède qui s’inscrit dans le temps et donne de la compagnie, de l’entrain et du sens à ceux qui en manquent ;
un remède qui rythmera et égayera la vie de vos aïeux.
Ça s’appelle « une photo, une histoire », c’est certifié 100% sain et efficace,
et ce peut être une alternative ou un complément à un projet de biographie.

Le concept

Toutes les deux semaines, sur plusieurs mois
(3, 6 ou 12 mois selon le forfait que vous choisissez),
je rends visite à grand-mère ou grand-père avec, au cœur de nos rencontres,
une photo. Cette photo, il·elle l’aura choisie avant ma venue
et me racontera ce qu’elle éveille en lui·elle. Je me chargerai de le retranscrire en mots et en émotions. Naîtra ainsi au fil des mois
un journal imagé des souvenirs et échanges partagés.

Ce concept diffère de l’écriture d’une biographie dans la mesure
où il n’implique pas d’écrire toute une vie mais de relater des souvenirs choisis et où il ne rencontre pas de point final ; il peut durer dans le temps
et devenir un véritable rendez-vous pour granny ou daddy ;
un rendez-vous plus enthousiasmant que les rendez-vous médicaux
qui dévorent souvent son agenda !

Des bienfaits avérés

L’écriture a une vertu thérapeutique : elle libère, soulage
et évite de ressasser sans fin des pensées et souvenirs pénibles
en les couchant noir sur blanc sur le papier.
Pour les gens seuls ne cultivant plus vraiment de projets d’avenir,
l’écriture a aussi le mérite de donner un sens, un objectif, une motivation, une raison de se lever le matin et de tenir le cap.  

J’ai par ailleurs remarqué à travers mon expérience de biographe
comme partager autour d’un nouveau projet
donnait de l’élan et de l’enthousiasme aux personnes âgées ;
comme se sentir écoutées et considérées leur faisait du bien ;
comme plonger dans le temps d’avant rallumait leur flamme de vie
et de jeunesse. « Une photo, une histoire », un anti-solitude
mais aussi un boosteur de moral et de santé !

Trois forfaits : 3, 6 ou 12 mois

« Une photo, une histoire » s’inscrit sur la durée sachant qu’il faut plusieurs mois pour que l’expérience soit vraiment profitable.
Je propose des forfaits de 3, 6 ou 12 mois avec des rencontres bimensuelles au domicile de votre proche.
Chaque rencontre dure environ 1h30 ; je remets mes écrits entre chaque séance à mon narrateur
pour qu’il y mette sa touche s’il le souhaite et voit son journal prendre forme au fil du temps.

Comptez 2000€ pour le forfait de 3 mois, 3500€ pour le forfait de 6 mois et 7000€ pour le forfait de 12 mois (payable en plusieurs fois).    

Pour toute question : ecrire@annesylviepinel.com